bien être pour tous

Le beurre de karité: Et si on avait trouvé le fruit contre le vieillissement?

Le fruit du karité mûri durant toute la saison de soudure annuelle où les disponibilités sont au plus bas et les besoins en main-d’oeuvre sont au plus haut. Il est extrêmement riche en vitamines et sels minéraux et contient aussi des protéines. Son noyau contient un composé de matières grasses (qui se mange aussi) connu sous le nom de beurre de karité. Ce produit est crucial pour la nutrition de millions de ménages ruraux.

Le voyageur marocain Ibn Battuta avait déjà observé que le beurre de karité faisait l’objet d’un commerce crucial en Afrique de l’Ouest, au XIVe siècle. Quelques siècles plus tard, l’explorateur écossais Mungo Park  notait la grande importance  du beurre de karité dans la vie de tous les jours au Mali et au Sénégal (Park, 1799). C’est d’ailleurs à lui que l’on doit les premiers dessins  botaniques connus de l’arbre et la première tentative de classement de l’espèce.

Le karité reste un arbre qui se développe très lentement et donne sa première récolte de fruits au bout de 15 à 20 ans. Les arbres adultes sont préservés lorsque les terres sont défrichées pour être mises en culture, de sorte qu’ils font partie intégrante du système agricole indigène. Les arbres sont améliorés par les pratiques agronomiques adoptées pour les cultures annuelles, notamment par les opérations  de désherbage et de fertilisation du sol. La plupart des noix de karité récoltées chaque année sont traitées pour en extraire du beurre de karité destiné à la consommation et à la vente sur le marché local. Toutefois, depuis la première moitié du XXe siècle, il y a aussi un marché d’exportation pour les noix de karité, vendues comme source de matière première  à bas prix pour la production de matières grasses végétales.

Au sommet de la pyramide du marché, les applications cosmétiques et pharmaceutiques constituent un créneau de marché relativement étroit mais à croissance rapide et à grande valeur potentielle, pour les noix et le beurre de karité. En quelques décennies, le beurre de karité est devenu un ingrédient prisé des cosmétiques naturels les plus raffinés (Fintrac Corporation, 1999). Les industries cosmétiques et  pharmaceutiques  consomment chaque année entre 2 000 et 8 000 tonnes  de beurre de karité, et ce chiffre est appelé à augmenter, compte tenu de la croissance de la demande sur de nouveaux marchés.

Le beurre de karité est bon pour la santé et pas seulement pour la peau

le beurre de karité est utilisé depuis des siècles (sinon des millénaires) pour les soins de la peau en Afrique, en particulier pour les bébés. De récentes études scientifiques confirment la valeur thérapeutique de ce produit dans le traitement de certaines maladies de la peau. Les substances actives du beurre ont des propriétés insaponifiables (constituant solubles dans l’huile qui au contact d’un alcalin, ne réagiraient pas en se transformant en savon).

Le beurre contient des antioxydants comme les tocophérols (vitamine E) et des catéchines (on le trouve aussi dans le thé vert). Des scientifiques ont découvert dans les années 2002 et 2004 d’autres composés spécifiques comme les alcools de triterpène, connus pour réduire les inflammations; les esters de l’acide cinnamique, qui offrent une protection contre les ultraviolets (UV). Le beurre contient aussi du lupéol  qui prévient les effets du vieillissement de  la peau en inhibant les enzymes qui dégradent les protéines de la peau. Il protège la peau stimulant la production de protéines structurelles par des cellules de la peau spécialisées.

Ces utilisations thérapeutiques des constituants composés du beurre de karité pourraient renforcer considérablement l’intérêt, déjà marqué, pour le karité; car peu de produits, naturels ou synthétiques, ont réellement le pouvoir de ralentir ou d’inverser le processus du vieillissement.

 

2 comments

  • Hi there! I know this is sort of off-topic however I
    had to ask. Does running a well-established
    website such as yours take a lot of work? I’m completely new to
    writing a blog but I do write in my diary on a daily basis.
    I’d like to start a blog so I can easily share my own experience and thoughts online.
    Please let me know if you have any kind of recommendations or tips for new aspiring blog owners.
    Thankyou!

    • Hi!
      Looking after a blog in my opinion, it’s as if you’re talking about a specific topic to someone or a group of people. Not to get away from his theme is important. So staying logical in your approach is necessary. Now the subject could change from one day to another but you will always remain in the same theme of your blog. Arming yourself with patience is necessary because you sometimes have the impression at first that no one bother to read what you write but think again. Sooner or later, your efforts will be conclusive. so be very patient at first.
      I am at your disposal if you need my help.
      I still want to emphasize that I am not a full-time blogger. I’m working in a box, the blog is just a passion … for now anyway.

      Thanks you

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.