bien être pour tous

Dépendance au café: mythe ou réalité???

Le point sur la caféine et le café

Souvent accusé de favoriser certaines maladies cardiovasculaires et cancers comme celui du rein ou de la vessie, la caféine est parfois victime d’une mauvaise presse. Alors que certains spécialistes s’acharnent à dire que les effets néfastes sont nombreux, plusieurs études tendent aujourd’hui à démontrer que la consommation du café présenterait également quelques avantages sur la santé … Mais qu’en est-il vraiment?

Tout d’abord, quel est votre profil de consommation? 

C’est bien connu, la caféine est un stimulant. Par contre, ce  qu’il faut savoir, c’est que pour en retirer les effets bénéfiques sans tomber dans l’excès, la quantité à consommer ne doit pas excéder 200 à 300 mg par jour.

Consommation légère: 1 tasse de café par jour, soit environ 180 mg de caféine

Consommation modérée: 2 à 3 tasses de café, soit 360 à 540 mg de caféine

Consommation excessive: 3 tasses de café et plus, soit environ 540 mg et plus de caféine

Attention: N’oublions pas que le thé, les boissons gazeuses et certains aliments contiennent également de la caféine.

Le café: quelques points positifs 

De récentes études ont démontré que les buveurs modérés de café sont moins à risque de développer la maladie d’Alzheimer ou le diabète de type II. La caféine aiderait également à réduire le risque de contracter la maladie de Parkinson.

Les grands consommateurs de café auraient  quant à eux 40% de risque de moins de développer une goutte (type d’arthrite), comparativement aux petits et moyens consommateurs qui eux auraient un taux de risque à 8%. A raison de 3 tasses par jour, le café protégerait contre la cirrhose alcoolique et réduirait potentiellement la progression de l’hépatite C chronique.

Il peut être surprenant d’apprendre que le café est en fait une excellente source d’antioxydants. Des chercheurs ont prouvé  qu’une tasse de café contenait en fait beaucoup plus antioxydants qu’une tasse de jus de raisin, de bleuet de framboise ou d’orange.

L’envers de la médaille 

En revanche, en plus de causer des reflux  gastriques ou des brûlures d’estomac chez les personnes sensibles à ce genre de complications, le café peut provoquer une hausse de la pression artérielle. Il n’est donc pas recommandé pour les gens souffrant d’hypertension artérielle d’en consommer  abusivement.

Une grande consommation de café (540 mg et plus par jour) peut augmenter l’excrétion urinaire de calcium et poser un risque d’ostéoporose et ce, particulièrement chez les personnes  dont l’apport en calcium est déjà insuffisant.

Les effets de la caféine sur la  qualité du sommeil sont bien connus. En ce sens, il est recommandé de s’abstenir d’en consommer 4 à 6 heures avant d’aller au lit. A noter que,  chez d’autres, elle peut avoir une effet calmant.

Saviez-vous que la consommation de café pendant le repas peut réduire l’absorption du fer de manière significative? En raison de la présence de tanins, une substance organique contenue dans de nombreux végétaux, les personnes souffrant d’anémie devraient prendre leur café (de même que leur thé), une heure ou deux après le repas.

La dépendance au café, mythe ou réalité?

Selon les critères de l’Organisation Mondiale de la Santé, le café n’entraîne pas de dépendance en tant que tel. En réalité, on parle plutôt d’une effet “renforçateur”: En provoquant des sensations agréables, le café peut facilement devenir une source  de réconfort au quotidien. Certains facteurs environnementaux peuvent aussi entraîner une prise de café abondante, comme le stress, par exemple.

Caféine et grossesse: bon ménage?

A ce jour, les études ne statuent pas clairement si la consommation de caféine est nuisible ou non pour le fœtus. Il est néanmoins conseillé aux jeunes mamans de se limiter à 1 à 2 tasses de café par jour tout au plus. Il est par ailleurs fortement conseillé aux femmes ayant vécu une ou plusieurs fausses couches (ou éprouvant  de la difficulté à tomber  enceintes), d’éviter de consommer la caféine.

La valeur en caféine de quelques aliments

  • 1 tasse de café filtre – 179 mg
  • 1 tasse de décaféiné – 3 mg
  • 1 tasse de thé – 50 mg
  • 1 tasse de liqueur ordinaire – 36 à 46 mg
  • 1 tasse de liqueur “diète” – 39 à 50 mg
  • 1 portion de mousse au chocolat – 15 mg

Sources:
http://www.lapresse.ca/vivre/sante/nutrition/201207/06/01-4541346-le-cafe-est-il-bon-pour-la-sante-.php
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=pour-ou-contre-le-cafe
http://challenge-santé.com/top-13-des-vertus-de-cafe/
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2001/mag1012/nu_4654_cafe_verite_itw.htm

 

Add comment

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.